Série de diptyques sur www.instagram.com/art_and_sneakers

art_and_sneakers associe des œuvres d’art et des baskets.

Je suis souvent frappée par les différentes formes et les textures qui composent certaines baskets, la façon dont elles prennent la lumière, leurs designs très recherchés et leurs finitions parfaites. Le travail des textures sur les Nike Air Max 270 noires est si précis qu’il rappelle les œuvres de Pierre Soulages.

Pour art_and_sneakers, j’associe des œuvres et des sneakers en fonction de leurs formes, de leurs couleurs ou d’associations d’idées. Je joue à un jeu de carambolage (au sens de Jean-Hubert Martin) à la manière des algorithmes de Google ou Facebook qui nous inondent d’images similaires ou celle d’un analysant qui sonde un rêve dans lequel les logiques habituelles sont abolies.

La mode emprunte à l’histoire de l’art et l’art contemporain s’inspire de la mode mais cela va bien au delà. En s’intensifiant à travers les réseaux, la circulation des images libère les formes qui n’appartiennent plus à un champ ou à un autre. Elles s’hybrident à l’infini dans des œuvres ou des objets utilitaires sans que l’on ne puisse plus distinguer une paternité.